You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 
 
 
 
 
 

5.6 KiB

Regression

Depuis quelques années on peut constater un mouvement que l'on pourrait qualifier d'anti-progressiste.

Certain signes sont de plus en plus visible. Le mot progres est peu a peu remplacé par le mot innovation. On voit dans la literature que ce qui se cache derriere ce vocabulaire est en realité un état qui donne l'impression de progres, mais qui se fait remplacer par du mouvement immobile. Une sorte d'effet sysiphe.

Alors que tout semble s'accélerer dans le monde, en réalité un observateur attentif constatera que les etapes de progres ralentissent, ou meme que l'on assiste a des regressions dans beaucoup de domaines.

  • politique: retour a des valeurs anciennes

  • ecologie: c'est comme si rien n'avançait dans ce domaine, on continue la course vers la catastrophe. Pire les personnes militantes veulent un retour à l'ancienne, et ont une approche technophobe. On peut même entendre des discours proches de ceux de Unabomber.

  • societé: les réseaux sociaux ont eu un effet inattendu, au lieu d'avoir plus d'échange entre les groupes, des communautés isolées se sont naturellement créées. L'effet sur la vie en société est dramatique, les gens ne se comprennent plus, l'effet Internet/reseau social rend les plus virulents les plus visibles laissant les réflexions de fond dans l'ombre. Donnant l'impression a chaque personne dans chaque sous-communauté que les autres communautés ne sont composé que de militants complètement lavés du cerveau. Les échanges courtois ne sont pas assez suivis. La controverse est ce qui permet de faire tourner les pompes des réseaux sociaux et donc de monetiser les plateformes qui hebergent ces données.

  • informatique: de la meme façon que le reste de la société, les débats informatiques se sont radicalisés. Ceux qui préferent X et ceux qui préferent Y trouvent un moyen de se ridiculiser à coups d'insultes radicalisant encore plus chaque parti. Le pire de tous ces débats, c'est que souvent la discussion se passent au mauvais endroit. C'est l'équivalent de tracer une ligne quelque part sur le sol d'un pays étranger et de décréter que c'est la nouvelle ligne entre deux nouveaux états sans prendre le temps d'analyser si cette ligne est réelle ou non. Quelques exemples de faux debats ou de debats mal placés:

    • languages dynamiquement typés vs languages statiquement typés

    • languages imperatifs vs languages objets vs languages fonctionnels

    • choix de l'éditeur

    • choix de l'outil de communications (mail, chat, gestion de projet, etc…)

    • choix du process de l'organisation du travail

    • les drama sur les outils sont classiques

    • les drama sur le process de creation d'un projet open source, etc…

    Pour tous ces débats incessants il suffit de passer assez de temps a réfléchir sur le fond pour s'apercevoir que le debat est mal placé. Le pb réel étant souvent bien plus complexe. Mais il est plus facile de s'insulter en étant certain que ses préférences personnelles sont de façon évidentes encrées dans des choix objectifs basés sur l'expérience. En celà tout ceux qui pensent différemment doivent être exterminés/disparaître et pour y arriver osons les arguments qui ridiculisent et/ou insultent. Il suffit d'analyser ces conversations pour s'apercevoir qu'il s'agit généralement d'une minorité qui arrive à ces extremités, mais qui pourri l'ambiance générale et force les gens à prendre parti pour les personnes et oublier le fond.

Il est normal et sains que ce type de débats existent. Mais la limite s'arrête avec les mouvements de masse. Aujourd'hui, nous sommes sous bloqués par la peur de dire ce que nous pensons publiquement. Tous les arguments sont mal compris par une minorité militante et qui n'hésitent pas à faire du bashing contre le malheureux qui démontre un coté qu'ils voudraient voir disparaitre.

Causes

The single one major cause of most of those regression is certainly capitalism effect with the fact that the system became aware that brain/eyeball time is valuable. From now own, a lot of professional system extremely agressive do their best to grab your attention. And unfortunately for us humans, our brain can be hacked and exploited. This is why we are in a world of system that do their best to disrupt your recompense system. I think this is a major mondial health issue. Now people have become aware of the problem, but the effect as already affected us.

The IQ is going down, our capability to focus on something a bit slow is almost null right now. Try to read an old book for example. And you'll have a hard time being able to fight agains yourself. Because you want immediate action that will provide you immediate positive feedback.

The world is McDonalidised. What McDonald did to the food, is going to be done on most other things.

note: psychological (individual) vs social story telling

Reaction

How can we fight back? Should we? Or should we embrace the change and try to use that knowledge to reach the next step.

This is what I'm thinking about more and more. We as a species destroy everything behind us.

And I don't want to judge and say, it would be better if we were different. I kind of have that nostalgic feeling time to time. It almost feel reachable.

Still, even if many books have a huge influence on the world. The current system is done that only a few bad player can piss in the swimmingpool for everybody.

So I think it is time to think about a new utopia, but this time that will take into account modern research about humanities and how we can make it everyhting for the best.